Sélectionner une page

Formation sauveteur secouriste du travail

Objectif de la formation secourisme : Sauveteur Secouriste du Travail

Préparer le salarié à acquérir les compétences nécessaires pour donner les premiers secours à toute personne victime d’un accident du travail ou d’un malaise, mais aussi d’être acteur de la prévention dans son entreprise.

Pré requis

Aucun
}

Durée

14 h

Nombre de participants

4 à 10 personnes par groupe

Déroulement de la formation de sauveteur secouriste du travail de CERFSS

Durant ces journées de formation, vous serez confronté à diverses mises en situation que l’on appelle cas concret. Ce sont des jeux de rôle où chacun aura l’occasion de simuler une victime, de jouer le rôle d’un témoin ou d’un curieux et d’intervenir en qualité de secouriste. Lors de l’apprentissage des gestes, nous vous mettons par 2, avec à disposition un tapis, afin de reproduire les techniques abordées par le formateur.

Grâce à la quantité de matériels que nous ramenons, vous pourrez vous exercer sur les mannequins (adultes, enfants et nourrissons), à raison d’un mannequin par binôme. Concernant l’hygiène du matériel, celui-ci est nettoyé et désinfecté avant et après chaque formation. Un registre d’entretien est à disposition, à votre demande, auprès du formateur.

La plupart des parties est renforcée par du maquillage d’effets spéciaux. Les stagiaires peuvent ainsi effectuer le bon geste sans avoir besoin d’imaginer la situation. Cela évite également l’effet de surprise lors d’une future « vraie » intervention et permet ainsi de maîtriser au mieux la situation.

Evaluation de la formation de sauveteur secouriste du travail de CERFSS

Les critères d’évaluation utilisés pour cette validation sont ceux définis par l’I.N.R.S. dans le référentiel de certification des Sauveteurs Secouristes du Travail. Ils sont transcrits dans un document national nommé « Grille de certification des compétences du SST » et utilisé à chaque formation.

A l’issue de cette évaluation, un certificat de Sauveteur Secouriste du Travail sera délivré au candidat qui a participé à l’ensemble de la formation et fait l’objet d’une évaluation favorable.

Dans le cas où le candidat ne peut mettre en oeuvre, pour des raisons d’aptitudes physiques, l’ensemble des compétences attendues de la part d’un S.S.T., il se verra délivrer une attestation de suivi de la formation.

Programme de la formation secourisme STT sauveteur secouriste au travail

Le rôle du Sauveteur Secouriste du Travail dans son entreprise et à l’extérieur

  • Les principaux indicateurs de santé au travail dans l’établissement
    ou dans la profession ;
  • Les missions d’un SST ;
  • Le cadre juridique de l’intervention du SST ;
  • Les limites de l’intervention du SST.

Le rôle du SST en qualité d’auxiliaire de prévention

  • Les principes de base de la prévention ;
  • Les catégories d’atteinte à la santé ;
  • Le mécanisme de l’accident ;
  • L’évaluation des risques ;
  • Les acteurs de la prévention dans son entreprise.

La protection et l’alerte des secours

    • Reconnaître les différents dangers qui menacent la victime et/ou l’environnement ;
    • Soustraire la victime au danger sans s’exposer ;
    • Identifier l’alerte aux populations ;
    • Connaitre l’application S.A.I.P.

(Système d’alerte et d’Information des Populations) ;

  • Connaitre les différents numéros d’appel d’urgence des secours et de son entreprise ;
  • Transmettre le contenu d’un message d’alerte.

 

L’examen la victime

  • Déceler une urgence vitale ;
  • Rechercher une hémorragie ;
  • Vérifier l’état de conscience de la victime ;
  • Apprécier la respiration de la victime.

Les gestes de premiers secours

  • La victime saigne abondamment
  • La victime s’étouffe
  • La victime se plaint de sensations pénibles et/ou présente des signes anormaux
  • La victime se plaint de brûlures
  • La victime se plaint d’une douleur empêchant certains mouvements
  • La victime se plaint d’une plaie qui ne saigne pas abondamment
  • La victime ne répond pas mais elle respire
  • La victime ne répond pas, et ne respire pas.

Les situations inhérentes aux risques spécifiques

On appelle risque spécifique, tout risque qui nécessite, de la part du SST,
une conduite à tenir complémentaire ou différente de celle enseignée dans
sa formation de base. L’avis du médecin du travail, dans ce domaine est
particulièrement important.

Risques spécifiques : par exemple : désamiantage, hyperbarie, acide
fluorhydrique, acide cyanhydrique, …

<p 14 heures sont laissés à l’initiative du médecin du travail.

Méthodes et moyens pédagogiques

  • Apports théoriques sur vidéo projecteur (photos et vidéos à l’appui) ;
  • Démonstrations par le formateur ;
  • Exercices d’apprentissage ;
  • Mannequins de réanimation adulte, enfant et nourrisson ;
  • Défibrillateurs de formation ;
  • Maquillage d’effets spéciaux ;
  • Matériel de simulation de cas concret.

Obligations réglementaires

Art. R 4227-39 du code du travail

Art. R 4227-40 du code du travail

Art. R 4227-42 du code du travail

Laurent Dubus

Laurent Dubus

Directeur de C.E.R.F.S.S

Ancien sapeur pompier de Paris et ambulancier urgentiste. Instructeur de secourisme et maquilleur d’effets spéciaux.
Vous souhaitez suivre cette formation ? Remplissez ce formulaire :

En cochant cette case

10 + 10 =